fr de

Le grand baobab

Texte de M.J. Mills, adapté par Jocelyne Texier

Titelbild Le grand baobab

Titre : Le grand baobab

Auteur : M.J. Mills
adapté par Jocelyne Texier

avec vocabulaire et questions

Classe : 6e

Prix : 4,00 €

Cahier M : 12,00 €

Cahier E : 4,80 €

résumé de l'histoire

Le village de Diogobolo vit paisiblement jusqu'au jour où les ingénieurs blancs décident d'abattre le grand baobab à l'entrée du village pour faire passer la ligne de chemin de fer. Mais c'est sans compter sur Mamadou, Abdoul le savant et Oké-Djembé, le sorcier du village! Tous ensemble, ils vont chercher et trouver une solution.

pour quelle classe?

Cette lecture est très appréciée dans la 6e classe. On trouvera à la fin du livre le vocabulaire et des questions page par page.

conditions

Un exemplaire coûte 4,00 €.
Frais d'envoi en Allemagne : 2,00 €

  • Envoi gratuit à partir de 70,00 €

Pour les commandes à l'unité, il peut être demandé de régler à l'avance.
Pour un envoi en dehors de l'Allemagne, nous contacter pour les frais d'envoi.

Pour passer une commande, envoyez un courriel avec le titre de la lecture, le nombre d'exemplaires souhaité et l'adresse de livraison à : foret-village@hamburg.de

matériel pédagogique

Le livret M contient des indications méthodiques afin de travailler en classe avec la lecture, ainsi que des exercices et leurs solutions. Il coûte 12 €, droit de photocopier les exercices inclus.

Le livret E contient uniquement les exercices, sans leur solution. Destiné aux élèves, il coûte 4,80 €, sans droit de photocopie.

partie rythmique

Il existe pour cette lecture une série de textes spécialement conçus pour la partie rythmique. Ces textes sont envoyés gratuitement lors d'une commande pour une classe.

extrait du texte

Mamadou entend un bruit et se cache derrière un arbre. Il voit deux hommes blancs arriver à cheval. Le premier est grand, maigre, et il a les cheveux blancs. Le deuxième est petit, gros, et il a les cheveux roux. Ils s'arrêtent, sortent un papier blanc et commencent à parler.

–  Voici la ligne, dit l'homme grand et maigre. Elle va tout droit et elle passe ici, devant le village.

–  Mais comment ? Il n'y a pas de place. Regardez : il y a un baobab devant nous.

–  Ah, le baobab ! Pas de problèmes : il faut l'abattre, c'est tout.

–  Dommage ! C'est un bel arbre. Peut-on dévier la ligne ?

– Dévier la ligne ? Impossible. J'ai dessiné une ligne droite. Je veux qu'elle soit absolument respectée, vous m'entendez ?

haut de page

Page modifiée le 3 octobre 2020

Valid XHTML 1.0 Strict
CSS Valide !